Tadeusz Kantor retour home page

 


photo Bogdan Korczowski

Tadeusz Kantor web site

EN:

Tadeusz Kantor (April 6, 1915 – December 8, 1990) was a Polish painter, assemblage artist, set designer and theatre director. Kantor is renowned for his revolutionary theatrical performances in Poland and abroad.Born in Poland, (Wielopole),Kantor graduated from the Cracow Academy in 1939. During the Nazi occupation of Poland, he founded the Independent Theatre, and served as a professor at the Academy of Fine Arts in Kraków as well as a director of experimental theatre in Kraków from 1942 to 1944. After the war, he became known for his avant-garde work in stage design including designs for Saint Joan (1956) and Measure for Measure (1956). Specific examples of such changes to standard theatre were stages that extended out into the audience, and the use of mannequins as real-life actors.Disenchanted with the growing institutionalization of avant-garde, in 1955 he with a group of visual artists formed a new theatre ensemble called Cricot 2. In the 1960s, Cricot 2 gave performances in many theatres in Poland and abroad, gaining recognition for their stage happenings. His interest was mainly with the absurdists and Polish writer and playwright Stanis?aw Ignacy Witkiewicz (also known as "Witkacy"). Stage productions of Witkacy's plays The Cuttlefish (1956) and The Water Hen (1969) were regarded as his best achievements during this time. A 1972 performance of The Water Hen was described as "the least-publicised, most talked-about event at the Edinburgh festival".Tadeusz Kantor, commemorative bust Dead Class (1975) was the most famous of his theatre pieces of the 1970s. In the play, Kantor himself played the role of a teacher who presided over a class of apparently dead characters who are confronted by mannequins which represented their younger selves. He had begun experimenting with the juxtaposition of mannequins and live actors in the 1950s.His later works of the 1980s were very personal reflections. As in Dead Class, he would sometimes represent himself on stage. In the 1990s, his works became well known in the United States due to presentations at Ellen Stewart's La MaMa Experimental Theater Club.Throughout his life, Kantor had an interesting and unique relationship with Jewish culture, despite being a nominal Catholic and having a father with anti-Semitic tendencies, Kantor incorporated many elements of what was known as "Jewish theatre" into his works.Kantor died in Kraków.

FR:

Tadeusz Kantor.(1915-1990) Metteur en scène:Dans la Pologne sous occupation nazie, Kantor crée le Théâtre Clandestin Indépendant, et monte, dans des sous-sols ou appartements privés, Balladyna en 1943, d'après Slowacki, et Le retour d'Ulysse, d'après Wyspianski, l'année suivante. En 1955, il fonde avec Maria Jarema le Théâtre Cricot 2, renouant, par ce nom, avec le théâtre des plasticiens cracoviens des années 30. Il met en scène La Pieuvre de Witkiewicz, avec des costumes de Maria Jarema. En 1956, il réalise dans sa totalité (mise en scène, scénographie, costumes) La Savetière prodigieuse de F. Garcia Lorca.En 1961, le Théâtre Cricot 2 présente à la galerie Krzysztofory (siège du Théâtre jusqu'en 1980) Le petit manoir, d'après une oeuvre de Witkiewicz, à laquelle succèdera Le Fou et la Nonne en 1963 ; la même année, il réalise le Chandelier d'Alfred de Musset au Théâtre Stary à Cracovie. Il présente ensuite La Poule d'eau, d'après Witkiewicz, en 1968, qui sera joué à Rome en 1969, à Nancy en 1971, et à Edimbourg en 1972. Il conçoit la même année la mise en scène, la scénographie et les costumes des Cordonniers de Witkiewicz au Théâtre 71 à Malakoff. A partir de ce moment, le Théâtre Cricot 2 devient un théâtre itinérant et mouvant, et le Happening tend de plus en plus à figurer l'idée du voyage, de l'errance, du corps désarticulé, de la réalité rapiécée. Les mises en scène se succèdent : Les Mignons et les Guenons en 1973, présenté à Edimbourg, Rome, Paris, Nancy, Schiraz et Essen. La Classe Morte en 1975, spectacle qui consacre la notoriété de Kantor, présenté à Edimbourg, Cardiff, Londres, Amsterdam, Nuremberg, Nancy, Schiraz, Belgrade, Paris, Bruxelles, Gand…, Où sont les neiges d'antan?, cricotage réalisé à Rome en 1979, Wielopole-Wielopole, crée à Florence en 1980, Qu'ils crèvent les artistes! en 1985, et Je ne reviendrai jamais en 1988. Aujourd'hui c'est mon anniversaire demeure inachevée, car Kantor meurt brusquement le 8 décembre 1990, après une séance de répétition.
Pendant plus de cinquante ans de création artistique, Kantor est resté fidèle à la seule injonction de l'Impossible :

...."UNE OEUVRE SANS FORME, SANS VALEURS ESTHéTIQUES, SANS VALEURS D'ENGAGEMENT,

SANS PERCEPTION, QUASIMENT IMPOSSIBLE autrement dit POSSIBLE SEULEMENT PAR L'ACTE CRéATEUR!"....

Biographie/Biography Tadeusz Kantor:

6 avril 1915
Naissance à Wielopole, Pologne

1933-1939
Etudie la peinture et la scénographie à l'Ecole des Beaux Arts de Cracovie.

1942-1944
Crée le Théâtre Clandestin indépendant; monte Balladyna d'après Slowacki, et le Retour d'Ulysse d'après Wyspianski

1947
Séjourne à Paris, et se fait le relais, auprés de la presse polonaise, de l'avant garde européenne (Breton, Ernst, Miro, Klee...)

1948
Participe à l'organisation de la première Exposition d'Art Moderne à Cracovie, dans laquelle il expose ses premiers tableaux métaphoriques; il est nommé professeur à l'Académie des Arts Plastiques de Cracovie, puis révoqué un an plus tard.

 1955
Fonde à Cracovie avec Maria Jarema, le Théâtre Cricot 2

 1956
Expose à Varsovie des oeuvres informelles/ premier spectacle de Cricot 2 "La pieuvre" de Witkiewicz(Witkacy)

 1957-1960
Expose à Stokolm, Paris, Düsseldorf, New York, Göteborg et Venise

 1961-1964
Monte "Le petit manoir" d'après Witkiewicz à la galerie Krysztofory, puis le "Fou et la Nonne"; écrit une série de manifeste, Manifeste du Théâtre Informel en 1961, Manifeste Théâtre Zéro en 1963, Manifeste Emballages en 1964.

 1965-1970
Obtient la bourse Ford et se rend à New York, ou il découvre le minimal-art, le pop art et le happening; écrit le Manifeste du Théâtre-Happening et réalise une série d'emballages (Le grand emballage) et de Happening (La leçon d'anatomie d'après Rembrandt); monte la "Poule d'eau" de Witkiewicz.

 1970
Ecrit le Manifeste 70, dans lequel il défend l'idée d'une oeuvre quasiment impossible, sans valeurs, fondée uniquement sur l'acte créateur.

 1971-1988
Conçoit la mise en scéne, la scénographie et les costumes des Cordonniers de Witkiewicz, présentée en français au Théâtre 71 à Malakoff en 1972. Monte une série de spectacle : "Les Mignons et les Guenons" en 1973, spectacle présenté à Paris et à Nancy; La Classe Morte en 1975 piéce qui consacre sa notoriété notamment au Festival mondial de Théâtre de Nancy où elle est présentée au public français; Où sont les neiges d'antan "cricotage" (happening du théâtre Cricot) réalisé à Rome en 1979; Wielopole-Wielopole, créé à Florence en 1980; Qu'ils crèvent les artistes ! en 1985 et Je ne reviendrai jamais en 1988

 1990
Crée le spectacle "Ô douce nuit" avec des comédiens français, dans le cadre du festival d'Avignon et de l'Académie Expérimentale des Théâtres; dirige les répétitions de Aujourd'hui c'est mon anniversaire à Toulouse et à Cracovie.

 8 décembre 1990
Tadeusz Kantor Meurt brusquement à Cracovie, après une seance de répétition.